dimanche 26 août 2018

Précisions pratiques sur les Dilutions-Dynamisations Eïdos

 Dans cet article je réponds en détail aux questions que j'ai récemment reçu d'un praticien, mais tout compte fait je crois que mes réponse seront utiles à beaucoup d'autres praticiens pour l'utilisation de leur Eïdoscope.
 
Les questions :
Nous ne comprenons pas bien le système de dilution de l'eidoscope entre les CH et les K et votre barème eidoscope. 
Est-ce que 9CH est égal à 9C ?
Sur le descriptif, il est indiqué que 9CH correspond à 1M.  A quoi correspond sinon les C ?

 Voici quelques éléments de réponses. 

 En France, la dénomination C (pour centésimales) a été utilisée jusqu'à tard après la 2ème guerre mondiale, celle-ci fût modifiée ensuite par CH pour bien séparer dans l'esprit des praticiens qui pouvaient utiliser les deux systèmes, 
  • les dilutions Hahnémaniennes d'une part 
  • des dilutions Korsakoviennes d'autre part
Les Korsakoviennes ont été et peuvent encore être préférées par des praticiens Homéopathes car elles sont plus révélatrices dans les phénomènes d'aggravation, plus réactives et semblent ou ont semblé par conséquent plus puissantes.dans leurs effets. 

Le docteur J.T Kent a utilisé la série simplifiée classique de départ, initiée par Samuel Hahnneman et l'a agrandie. 
Sa série est  très connue comme étant l'échelle progressive de Dynamisation 6-12-30-200-M-10M-50M-CM-1MM.

Malcolm Raé a utilisé l'échelle de Kent en lui ajoutant la dynamisation 10MM. 
Il a ensuite établit une correspondance entre les Centésimales utilisées par Hahnneman et Kent (des C internationnales qui valent en fait des CH Français d'après guerre) et il leur a donné une valeur en Raé pour pouvoir utiliser en Radionique ses instruments tels que " Simulateurs et Prépareur double puit ".

Voici les correspondances en Raé de l'échelle des dynamisations qui comprend la progression toute confondue des C, des Millièmes et Millionièmes.

Dans les années 1980, pour les énergéticiens faisant référence à l'Anatomie Subtile (Chakras-Méridiens), nous avons simplifié avec de nombreux praticiens cette échelle et décidé que quelles que soient les techniques Galéniques de fabrication (C , D ou K), ce qui est important dans la vision énergétique c'est le niveau mathématique de dilution, donc le niveau vibratoire (1ère, 2ème, 3ème,...), car c'est la seule référence valable pour exprimer une Proportion en rapport avec l'aspect vibratoire d'un Chakra, d'un Méridien, ou d'une Fonction énergétique globale. 
Ainsi:

1C, 1K, devient simplement 1 sur l'échelle Eïdos
2C, 2K devient 2..
30C, 30K, devient 30
200 C, 200K, devient 200
CM , CMK, devient CM
1MM , 1MMK devient 1MM....puis 10MM, et 100MM.

La différence de puissance  d'une C ou d'une K n'est valable que dans le champ matériel ou il existe encore des molécules de matière dans le produit homéopathique préparé.
Au-delà du Nombre d'Avogadro, c'est-à-dire entre 9CH et 12 CH, 
l'Homéopathie passe dans le champ Quantique, donc purement vibratoire et informationnel. 
Il n'est plus exacte alors de faire de différence entre C et K. 
Ce point de passage représente la dynamisation 9CH qui vaut 1K. 
Point n'est besoin alors de spécifier ce qui fait une technique de dilution ou une autre.  

Nous n'avons plus alors comme référence qu'une proportion indiquant une probabilité vibratoire du produit dynamisé.
 
Ainsi la progression utile est bien 6-12-30-200-M-10M-CM-1MM.....d'où a effectivement disparu la spécification C, ou K.

Pour le concept d'Eïdopathie, j'ai repris l'Echelle de Kent, également utilisée par Malcolm Raé avec ses équivalences Raé, sans changement dans la série montante sauf ajout d'un dernière dynamisation la 100MM afin que le chiffre 9 apparaisse et clos ainsi la série qui permet la réduction Théosophique allant de 1 à 9.
1 vaut 1
10 vaut 2
100 vaut 3.....
100 000 000 vaut 9.




Au total

Il faut donc retenir que C = CH et qu'après la 500C on passe aux Millièmes qui font référence à l'origine chez le docteur Kent aux Korsakoviennes. Mais cette spécification a disparue et on ne parle plus de la dynamisation 
  • 1MK mais de  1M
  • 10MK mais de 10M
  • CMK mais de CM
  • 1MMK mais de 1MM
  • .......
Donc C, CH, K sont unifiées sur la même échelle.

Les Eïdos suivent les mêmes équivalences d'époque sans aucun changement:

6C = 6CH = 30 = 30K
7C = 7CH = 200 = 200K
9C = 9CH = 1M  = 1MK
15C = 15CH = 10M = 10MK
30C = 30 CH = CM = CMK


Avez-vous un barème des correspondance ? Sur le site FAQ, il y en a un mais que nous ne comprenons pas.

Oui, je reproduis ci-dessous ce même tableau.
Ne considérez que la colonne CH à gauche et sa correspondance Eïdos colonne de droite dont les équivalences sont exactes. 



Pour les praticiens plutôt habitués aux Décimales Hahnnémaniennes D ou DH , voici un nouveau tableau de correspondances toutes dilutions ou dynamisations confondues  sur la colonne de droite.

DH
X – CH - M
D3
3X
D5
5X
D6
6X
D8
8X
D10
1C
D12
2C
D15
5C
D30
100C
D60
5M
D100
5CM ou DM
D200
1MM
D400
10MM
D1000
100MM

Pour encore plus de clarté vous trouverez ci-dessous un tableau complet qui permet d'apprécier que le concept Energétique Eïdos base son système analogique sur une correspondance 
  • de plans, 
  • d'organes 
  • d'Anatomie Subtile et Physique 
uniquement en relation avec une compréhension vibratoire du phénomène des Dynamisations.



Sur le schéma récapitulatif ci-dessous :
  • En haut à gauche, sont représentés un cercle à 8 composants plus le centre. Il fait référence aux 8 Chakras plus 1 (Alta-Major ou Occipital au centre), en analogie avec 8 Merveilleux Vaisseaux et 8 plus une Glandes Endocrines.
  • En haut à droite, sont représentés un cercle à 12 composants en parfaite correspondance avec les 12 Méridiens d'Acupuncture, eux-même liés aux Merveilleux Vaisseaux
En face de chaque structure se trouve spécifié son niveau vibratoire, c'est-à-dire son niveau de dynamisation si on part du principe que:

 " dynamiser un Remède, c'est lui donner une vibration, une force, une Dynamis, 
et ce potentiel de force va se mettre et réagir en résonance avec une 
Structure subtile et physique d'anatomie qui lui correspond ".




  • En bas au centre du schéma est représentée la Table circulaire des Eléments périodiques que j'ai établis dès 1995 pour que les Homéopathes et les Acupuncteurs aient la même compréhension et la même utilisation des dynamisations pour traiter de façon universelle, dans une vue convergente de l'énergétique, avec les Plantes, les Méridiens, les 8 Merveilleux Vaisseaux, les Glandes Endocrines, les Hormones,...

Il faut voir l'échelle des dynamisations comme les une suite d'octaves sur un piano comprenant  7 ou 12 notes toujours les mêmes depuis les notes graves de basses fréquences aux notes les plus aigues de haute fréquence. 
Les octaves peuvent aller à l'infini dans les deux sens. 
Nous avons retenu une zone d'octaves qui correspond à une plage harmonieuse de notre champ d'audition.
Tous les Do ne sont donc que des Do, donc la même note sauf que plusieurs Do joués vont vibrer à différents niveaux et mettre en vibration dans nos corps différentes structures.
Il en est de même pour les différentes Dilutions-Dynamisations.
C'est ainsi qu'une 7C vibrera sur le plan physique en relation avec le système lymphatique et celle-ci vaudra une 200 sur le plan émotionnel qui lui correspondra, c'est à dire une émotion résidant dans le chakra du coeur.
Pourquoi n'y-a t-il pas de Teinture mère vraie (TM) dans le Système Eïdos ?

Les préparations galéniques de produits à destination d'une pratique Homéopathique de la médecine partent de la plante physique cueillie. 
Cette plante est récoltée fraîche et on en fait une Teinture mère en la plaçant dans de l'eau et de l'alcool. 
Cette préparation contient toutes les substances pharmacodynamiques actives de la plante sélectionnée, c'est la Teinture Mère.
A partir de la TM, nous allons choisir différentes techniques galéniques de préparation (C, D, ou K) et la suite des Dynamisations (Dilutions-Succussion) va pouvoir  potentialiser le substance de départ.
La TM est donc la base de toutes les autres souches Homéopathiques.
 Les préparations Eïdos sont dès le départ non moléculaires, elles ne sont qu'un reflet par un certain point de vue de l'aspect énergétique ou informationnel de la plante.
 Les Eïdos étant fabriquées à partir d'une valeur de champ magnétique, il n'y a à aucun moment de molécules de matière du produit nominé de départ (plante , minéral, toxine, sécrétion pathologique,...).
Cette information ou cette énergie contient l'ensemble des aspects thérapeutiques utiles qui iront jouer en résonance avec le corps qui absorbera son eau dynamisée par les sons.
La première dynamisation remarquable ayant un pouvoir énergétique vrai est comme le préconisait le docteur Hahnemann la dynamisation 6 d'où toutes les autres vont découler. 
C'est pour cette raison qu'au début de mes recherches j'ai considéré  que la TM était inaccessible pour les Eïdos aux variations les plus infimes du champ magnétique.

 J'ai considéré pendant des années que la T.M n'avait donc pas de correspondance possible en terme vibratoire puisque de la matière pure d'ou l'énergie n'est pas encore exprimée puisque l'eau de la Teinture mère n'a pas encore été dynamisée par la série des succussions qui ont pour but de casser les molécules et donc d'en faire sortir l'énergie.
 J'ai depuis révisé mon point de vue de départ car l'énergie ne peut pas être séparée de la matière, même si elle est cachée dedans, elle s'y trouve belle et bien et j'ai ainsi fait descendre l'échelle Eïdos jusqu'à la T.M ou matière et énergie sont confondues en une seule et même chose, la réalité physique du moment.

C'est la Décohérence Quantique qui manifeste bel et bien dans la Matière la Conscience au moment de l'expérience et de l'observation qui en est faite.

Pour une compréhension complète sur la notion de correspondance entre les Dynamisations Homéopathiques et les structures d'Anatomie Subtile je renvois le lecteur à mes recherches publiées à une époque ancienne sous le titre:

" Echelle des Dilutions de l'Homéopathie et Vaisseaux de l'Acupuncture " ©Altus 1985 - Système-Eïdos 2018.

  C'est un petit ouvrage de 24 pages qui permet de comprendre tout l'enjeu de la vision énergétique, celle qui allie et  rapproche les différents concepts des grandes médecines complémentaires pour s'apercevoir que ces médecines sont convergentes vers la médecine de l'information.
Ce texte est disponible dans le site en version PDF.


https://www.systeme-eidos.com/CommandPackDocuments





Aucun commentaire:

Publier un commentaire