mercredi 29 janvier 2014

Le Vide est Forme



Toutes les médecines énergétiques devraient être à la recherche des causes racines de la maladie.
La constitution de l'Anatomie subtile doit rester le cadre des médecines énergétiques et la recherche des causes réside alors dans ces plans non visibles, parce qu'ils précédent le corps dans l'ordre de manifestation.


L'Anatomie subtile obéit à un ordre d'apparition dans le temps en respectant une hiérarchie, donc par apparition de plans successifs, des plus les plus subtils aux plans les plus denses.  
Pour être plus clair le chiffre 3 apparait avant le 4, mais le chiffre 1 précède le 2 et bien sur le 3 et le 4. 

L'ordre 1-2-3-4... est la seule hiérarchie de l'Anatomie subtile.
Ainsi le Temps succède-t-il à l'Espace.
Selon de très nombreux textes de toutes obédiences :
  • l'Espace ou la Vacuité existe de toute éternité. 
  • Dans cet Espace de l'univers qui nous est destiné, naît alors un Jour J notre Création, 
  • le Temps succède alors à l'Espace. 
  • Le Temps s'installe dans l'Espace (théorie du Raja-Yoga).
Dans les plans subtils (corps éthérique, astral ou émotionnel, mental et spirituel) :
  • les Formes naissent d'elles-mêmes comme une pensée apparaîtrait dans le mental, ou une émotion dans le corps astral.
  • Les Formes représentent à ce stade une polarité, un potentiel de se réaliser, une probabilité d'apparaître, elles obéissent aux lois de la physique Quantique.
  • Plus elles se situent en haut de la pyramide hiérarchique, moins elles sont nombreuses, telle la source et le delta d'une rivière comme dans le schéma ci-dessous (les causes de maladies sont de moins en moins nombreuses lorsque l'on monte vers la source de tous les plans subtils).
  • A ce stade les Formes ne sont pas encore visibles et concrètes dans le monde physique matériel, elles ne sont qu'un potentiel ou une probabilité causale d'un futur physique.
Dans le plan Physique :
  • Les Formes sont abouties et apparaissent réelles et différenciées.
  • Les Formes sont multiples et nombreuses, comme les organes, tissus et cellules, et les causes de maladies sont innombrables.
  •  Dans le plan physique une mesure se concrétise enfin par le phénomène de Décohérence Quantique.
  • Par son observation, l'observateur fait devenir une probabilité subtile en réalité d'une mesure à l'instant précis observé.


Reprenant un schéma de David Tansley (le premier qui a vulgarisé le terme Anatomie subtile), nous pouvons considérer que la matérialisation des Formes suit un processus de densification de plan en plan.
L'apparition d'une pathologie fonctionnelle ou organique, suit par conséquent le même processus de densification. 


Lorsque le monde Quantique réalise une Décohérence, les Formes visibles matérielles apparaissent enfin aux yeux de l'observateur.
Mais acceptons que le monde invisible de l'Anatomie subtile était déjà présent avant la décohérence.
Ruth Drown (Radionicienne 1940) a donné le nom de Pré-Matière à ces plans très vibratoires qui sous-tendent la Matière physique, seulement observée comme vraie.


Le champ magnétique non visible d'un aimant ou de tout autre objet , est non moins réel, avant qu'il se matérialise par différents artifices (limaille de fer, champ électromagnétique d'un écran cathodique).
Nous pouvons observer dans un spectre magnétique des Noeuds et des Ventres dus à la concentration des champs de polarité spécifique à la Forme de l'aimant.
Notre Anatomie subtile contient également 7 ou 9 Noeuds appelés Chakras comme dans le schéma ci-dessus.
Avec 7 notes de musique, nous créons des mélodies ou Formes musicales à l'infini depuis que nous les inventons.
La Création en a fait tout autant et continue à le faire dans un processus continu qui semble éternel parce que non soumis aux lois de la matière physique. Elle l'est cependant dans la Pré-matière soumise au Quantique.
 

La nature manifeste ainsi ses Formes innombrables et sans fin visibles à nos yeux parce que dans les plans subtils non encore matérialisés, des Formes semblables sont déjà structurées dans leurs Anatomie subtile, tel ce chou brocoli romanesco parfaitement structuré en spirale.
Les formes Fractales purement mathématiques générées par les ordinateurs manifestent à nos yeux une réalité subtile sans doute très proche de ce qui se passe dans les plans de la Pré-Matière.


Le biologiste Rupert Sheldrake démontre brillamment  sa théorie de la Causalité formative dans ses ouvrages (Une nouvelle science de la vie et La mémoire de l'Univers aux éditions Du Rocher).
Les Formes du vivants construisent  tous les jours de nouvelles espèces.
Elles sont l'expression d'une adaptation aux circonstances de vie offerts par l'évolution.


Nos Formes pensées tentent à se dévoiler par des jeux de formes, lumière, et couleurs dans notre corps éthérique et certain médiums peuvent l'observer, en revanche la technique de photographie Kirlian permet d'observer certaines interactions electromagnétiques du monde subtil de notre corps éthérique et des interprétations en termes énergétiques peuvent émerger comme une réalité cachée.


Dans nos rêves toutes les Formes sont possibles, elles naissent et s'évanouissent spontanément, et leur réalité est à la fois totalement abstraite mais non moins manifestées quelque part dans notre cerveau, laissant même une mémoire comme s'ils avaient été vécus réellement par nos cellules (passage du Quantique au Physique).


La Création est sans doute le fruit d'un Désir qui existe de façon présente de toute éternité.
Elle n'est pas née un jour et disparaîtra un autre jour.
La Présence de la Création semble éternelle.
Ce Désir c'est la Vie elle-même crée d'elle-même.
La Vie ou le Désir n'a donc aucune Cause qu'elle-même, et si nous voulons remonter la cause de la cause de la cause, nous aboutissons inévitablement à ce que toute les manifestations qu'elles soient physiques, émotionnelles, mentales, et spirituelles, ont pour origine causale une Non-origine, un Vide, une Vacuité, remplie de Tout ce qui est potentiellement existant déjà virtuellement et qui se manifeste depuis la nuit des temps.
L'homme est ainsi Désiré par la Création, et il apparaît et disparaît au gré de la Destinée de la Vacuité elle-même dans sa Liberté absolue de manifester Ceci ou Cela.
Ram Chandra dans le Raja-Yoga dit : " à la fin de la fin il y a quelque chose qui n'y est pas ".

Vacuité et Présence semblent concomitant au Créé et à la création dans l'instant ou cela se produit.
Est-ce là les ingrédients de la Conscience  ou de l'Esprit primordial ?


 Dans le Soutra du Coeur du Bouddhisme Tibétain Mahayana, les êtres vivants et leur moi (personnalité) sont l'assemblage de Cinq Agrégats :
  • tout d'abord l'Agrégat des Formes constitué de la réunion des cinq éléments Terre, Eau, Feu, Air Ether ou Espace.
  • puis l'Agrégat des Sensations qui découle des Formes.
  • apparaît ensuite l'Agrégat des Perceptions découlant des Sensations.
  • puis l'Agrégat des Volitions liées au corps (Formes), à la parole (Sensation), à l'Esprit (Perception).
  • enfin l'Agrégat des Consciences, c'est-à-dire l'Esprit qui perçoit les différents modes de manifestation.
Toute cette multiplicité est appelée Je ou Moi, mais c'est une totale illusion car selon le Soutra du Coeur :
  • les Cinq Agrégats eux-mêmes sont Vides par nature,
  • les Formes sont donc Vides,
  • le Vide est Forme,
  • hors les Formes mêmes il n'est point de Vacuité,
  • hors la Vacuité il n'est point de Forme,
  • semblablement, les Sensations, les Perceptions, les Volitions, les Consciences sont Vides.
Pour en savoir plus " le Soutra du Coeur" commentaire de Bokar Rimpoche aux éditions Claire Lumière.

La Conscience Primordiale, l'Esprit sont au Centre de l'univers manifesté.

C'est pourquoi je pense que :

l'Eïdos est un concept incontournable pour le futur des 
thérapies basées sur l'usage et la pratique des Formes.

Les Formes dont nous extrayons l'Information, ne sont autre 
que la prise en compte de la Conscience dans la Matière.