samedi 8 février 2014

Propriétés des champs Morphiques et des " Eïdos "



Quelques schémas pour tenter d'expliquer simplement 
l'utilisation théorique et pratique des Champs de Formes Eïdos.

Il faut distinguer Circulation, Transmission, et Génération lorsque l'on aborde le thème de l'énergie.
La Circulation des énergies, se fait sur des structures déjà en place dans une entité donnée :
  • elle circule de proche en proche, 
  • elle suit les règles classiques de la médecine énergétique chinoise et orientale,
  • elle implique la notion de Circuits comme des Méridiens, des Vaisseaux, des Chakras, des Nadis, elle touche à la connaissance de l'Anatomie Subtile. 
  • l'utilisation des lois (Mère-Fils, Midi-Minuit, Epoux-Epouse, Lo-lo...) active ou réactive ces circuits existants allant d'un point à un autre.
  • les points entre circuits sont plutôt proches les uns des autres.
La Transmission suit les mêmes circuits,
  • mais, telle une onde qui se transporte d'un point à un autre, il n'y a alors pas de transport direct de matière-énergie, mais,
  • déplacement d'onde sans déplacement de matière-énergie,
  • elle implique une plus longue distance où les effets vont se faire sentir,
  • les points sont plus distants les uns des autres.
La Transmission est ce qui se passe dans le microcosme quantique de la Circulation.
 
   
  • La Circulation répond au  Physique, au plan mécanique, il y a transport (énergie de la nourriture),
  • la Transmission répond également au physique mais déjà dans le vibratoire (énergie émotionnelle).
  • La Génération, quant à elle, implique un phénomène de Résonance où l'énergie n'est pas transportée.
  • La Génération répond au Quantique, il n'y a aucun transport (énergie mentale).
On ne parle alors plus d'énergie mais d'information qui est présente partout et qui se génère spontanément sans que l'espace et le temps interviennent de manière directe.
On s'aperçoit déjà de quelque chose d'assez simple :
  • plus l'énergie est physique, plus elle implique un circuit tel un réseau, 
  • plus l'énergie devient émotionnelle et mentale,et plus l'information réagit en suivant les règles de l'induction par Résonance, de la mise en vibration par loi des Semblables. 
Donc :
  • Le transfert d'information par effet de Résonance n'implique aucun circuit entre l'émetteur et le récepteur.
  • Quand, l'énergie fait partie de la matière, il faut parler de Matière-Energie, (ou de corps Physique-éthérique).
  • Quand l'énergie est ultra-fine elle porte le nom d'information et elle devient immatérielle, elle précède la Matière-Energie, elle est une Forme, elle fait partie du monde Quantique et répond aux caractéristiques physiques des champs, qui se trouvent développés dans un autre article.


Les champs Morphiques, dont les Eïdos ne sont qu'une représentation géométrique, sont en relation dans le Temps avec des champs qui les précèdent.
Ces champs font partie des champs de Pensée, la conscience en est le substrat.

Les effets visibles de l'accumulation des champs Morphiques et de leurs causes invisibles sont interpénétrés et co-existants dans la matière même. 
On peut parler de l'intelligence ou du mental de la cellule de Satprem.
Ce qui signifie que la recherche des causes d'une pathologie, lorsqu'elle remonte trop loin dans le temps est non seulement illusoire mais n'a aucune efficacité thérapeutique vraie. 
Que s'est-il passé ? la plupart du temps, l'information s'est perdue et diluée dans le temps, car l'effet et la cause ne sont plus restés conjoints ou reliés sur le plan vibratoire. 
Traiter alors la cause n'a aucune action sur les effets
Les effets observés n'ont pas une cause reliée directe.
La cause des champs Morphiques, et donc des Formes, remonte par conséquent à l'influence immémoriale de leur existence dans le Temps.
En d'autres mots, ce sont des " égrégores de pensée " dont la force dépend de la répétition de l'information qui lui a donné naissance (le Mantra par exemple), mais un champ d'égrégore c'est aussi la volonté, le désir, la force subconsciente qui nous pousse à réaliser quelque chose,...).


Une action, un phénomène, un effet dans le plan vivant est en relation avec le plan Pré-matériel dans lequel sa Forme s'est générée et a pu se manifester de plan en plan jusqu'à sa matérialisation finale dans la Matière.


Comme rien n'est possible sans l'effet vibratoire de la Résonance en suivant la loi de Similitude (les deux bases théoriques de l'Eïdopathie), nous réalisons que :
  • l'Effet observé de quelque chose qui se passe dans le vivant existe bel et bien déjà dans sa Cause dans le plan subtil, sinon il n'aurait pas pu se manifester.
  • Le corollaire de cette observation est que dans le plan de la  Matière, la Cause va persister dans son Effet sur le plan grossier.
Je ne peux que conseiller ici la lecture de l'ouvrage remarquable de Thierry Guinot :
" L'univers des Mantras " aux éditions Rosicruciennes.

D'où le fait que plus l'Eïdos est répété, plus il prend de la force. 

                        Son influence est Cumulative


Ce fait d'observation montre comment nous sommes porteurs de champs de Pensées dont l'origine causale est impossible à débusquer en remontant dans le temps (c'est notamment le cas pour les égrégores familiaux qui tirent leur force de la répétition des événements, et de la non résiliance des champs de Formes Pensées, laissant dans les circuits des mémoires ancestrales douloureuses).
L'esprit de notre passé ancestral se trouve bien inclus jusque dans nos gênes.
Il ne convient donc pas de rechercher trop loin dans l'enfance, ou pire les vies antérieures, les causes de nos souffrances psychologiques et corporelles.
Très souvent, cela a l'effet de renforcer le négatif du passé, au lieu de générer le positif du présent ou de l'avenir.
Considérons plutôt que la personne en face de nous est à l'instant présent la somme de tout ce qu'elle a vécu depuis sa naissance, et c'est bien suffisant.
Traiter la Cause, surtout si elle est émotionnelle ou mentale, sans avoir à la formuler à des effets supérieurs au traitement qui aurait pu la révéler par la parole.

Le silence est d'or à condition qu''il soit supporté par une pensée de guérison dont l'Eïdos est la clé.


Une information simple, peut, au fil du temps, se renforcer en se complexifiant, par addition de Formes Eïdos nouvelles venant se juxtaposer de temps en temps, de génération en génération jusqu'à former une information très élaborée avec de multiples implications biologiques, et psychologiques (influences familiales, sociales, territoriales, comportementales,...tout est possible).


On part d'une information simple originelle, de Forme simple (c'est une plante par exemple).


L'information rencontre une autre information, si elle est en Résonance et en Similitude, le résultat en sera une addition d'information, qui peut également se recomposer.
Il se produit une influence transmise par effet de Résonance en suivant une loi de Similitude.
La pratique de l'Eïdopathie répond en tout point à la pratique de l'Homéopathie, elles sont indéniablement soeurs jumelles, l'une précède ou suit l'autre.

L'Eïdopathie est l'extension de l'Homéopathie 
à d'autres matériaux susceptibles de devenir des Semblables


Un remède, qu'il soit Homéopathique ou Eïdopathique,
  • peut être simple ou complexe, 
  • les Remèdes Homéo peuvent se donner en suivant un principe uniciste ou pluraliste, 
  • les Remèdes Eïdos peuvent tout autant s'additionner et fusionner,
  • on peut les donner simple (remède unique),
  • ou complexes (plusieurs remèdes associés), respectant l'unicisme ou le pluralisme.
Que l'on ait utilisé un ou plusieurs remèdes, la seule chose qui compte, c'est de rester le plus possible Semblable et Résonant avec le cas du patient.
Sans s'attacher à des principes, seuls les résultats d'améliorations ou de guérison comptent, et c'est le but recherché.

On peut arriver à une Forme complexe surtout pour les maladies chroniques :
  • plusieurs plantes ensemble par exemple
  • une association de plantes et de points d'acupuncture,
  • d'autres associations autres que des plantes et des points (organes, vitamines, métaux, couleurs, pierres et minéraux, fleurs,...).
L'Eïdopathie qui est Quantique, est donc sans limite, il faut faire les bons choix d'association d'information.


Vous avez en main un trousseau de clés pour ouvrir une ou plusieurs portes. 
A vous d'avoir  rapidement  la sagacité pour juger de la Forme de la serrure et l'adaptation de la clé à cette Forme afin d'ouvrir la porte, c'est cela la pratique de l'Eïdopathie.

Vous désirez maintenant en savoir plus ?
Lisez l'article dans quelques jours  " Pour en savoir plus sur les caractéristiques des champs".