dimanche 2 février 2014

Deux réalités pour un seul monde


Pour comprendre le concept de l'Eïdos faisons un petit voyage

C'est au plus profond de nous, dans notre coeur, qu'il faut explorer avec notre Esprit pour trouver les réponses que la Conscience va inévitablement nous poser. 
Grâce à l'introspection et la méditation, nous nous centrons entre Ciel et Terre, et nous observons que nous avons deux parties indissociables en une seule, nous percevons que l'Esprit et la Conscience imprègnent le Corps.


Nous voyons bien que nous sommes construits d'une Unité intégrée faite d'éléments visibles (créant le monde du Macrocosme), et invisibles (créant le monde du Microcosme).
Des étoiles aux atomes, de la Matière à l'Esprit, une seule et même chose, sinon nous serions composés d'organes séparés dans un corps éclaté. L'unité sous-tend le Tout.


Derrière la Matière Physique visible et les corpuscules qui la composent, un univers Vibratoire fait de Formes, de Champs et d'Ondes ne cesse de générer et d'animer le monde.
Du Physique au Quantique, nous restons Un parce que le tissu du Vide Primordial dans lequel nous baignons est construit d'un Principe unitaire du Tout qui permet depuis le début de la Création et à chaque seconde qui passe l'unification des Forces de la Nature.


Plus nous observons l'immensité du cosmos (le Macrocosme), plus nous constatons qu'une parfaite mécanique physique est à l'oeuvre avec des lois qui suivent les règles de la  physique-mathématique.
Plus nous observons l'infiniment petit (le Microcosme), plus nous y découvrons un champ qui répond à la conscience et à l'esprit de l'observateur, et ici les lois ne sont plus mathématiques.
Le monde au-delà des particules répond à d'autres lois dites Quantiques où les règles semblent répondre à tous les possibles et même spirituelles au travers desquelles tout est Probable et en devenir possible.
Dans le champ Quantique nous entrons dans l'infini éternel des propriétés de l'esprit.


Entre les deux réalités du monde réside un plan où se matérialise ou se dématérialise l'interface qui nous fait séparer le monde en deux.
Sur cette interface, c'est la dualité, nous passons d'une réalité à l'autre sans nous en apercevoir.
Ainsi, le monde de la matière nous apparait-t-il la seule réalité lorsque nous sommes éveillés, alors que le monde du rêve nous apparaît à son tour la seule réalité lorsque nous sommes endormis.
Au moment de nous endormir, la réalité physique cesse pour notre conscience.
Les deux mondes, ou les deux réalités, sont tous deux une illusion qu'il nous faut dépasser.



Conscience Universelle et conscience individuelle sont unies et intégrées par un même principe sous-jacent.
Tel le fruit et ses graines, le fruit nait de l'arbre et la graine contient potentiellement l'arbre qui portera de nouveaux fruits.
Graine et Fruit sont identiques comme Brahman et Atman sont deux réalités du même Tout UN.
Ce que nous entrevoyons donc de ce que nous nommons la seule réalité du monde n'est en fait qu'une toute petite frange physique du spectre vibratoire des ondes parcourant l'univers qui nous entoure.


Les scientifiques de la physique évaluent que nous appréhendons moins de4% de l'univers. Cette proportion indique que 96% de la réalité ne trouve une explication qu'en faisant appel à la physique Quantique, c'est-à-dire à l'univers vibratoire qui sous-tend l'aspect non immédiatement visible du monde.



Comme la réalité Quantique dépend de la probabilité d'observer ceci ou cela, nous découvrons que l'esprit est le décideur de ce que nous voyons ou expérimentons.
Le Bouddhisme tibétain explique très bien que c'est notre Esprit qui nous fait voir le monde tel qu'il apparaît.  
Le corolaire c'est que l'esprit dans l'Esprit représente le Nirvana alors que l'esprit dans la matière représente le Samsara (l'illusion du monde).
Il est donc de la première importance pour un thérapeute des médecines quantiques d'observer une attitude d'ouverture et de travailler à développer son esprit afin de mieux comprendre et répondre aux difficultés de l'esprit de ses patients, car l'un et l'autre échangent des informations Quantiques à élucider.


Suivre une voie dans le Yoga et la méditation par des lectures de textes et surtout une pratique personnelle permet petit à petit l'ouverture à d'autres perceptions, d'autres sensations, à la vision d'autres Formes pensées qui vont nous permettre d'intégrer toutes les dimensions immatérielles de l'esprit mais qui sont tout aussi réelles. 
Regarder l'esprit en dedans de nous, permet d'unifier le corps et d'appréhender les outils subtils de prise de conscience de la Conscience qui est le Miroir indispensable pour que l'univers soit perçu.


A ce moment, assis en méditation, nous commençons à bien envisager que tout objet, y compris l'esprit présente à notre perception une dimension réelle physique stable et une autre instable vibratoire, très mobile, le Mental.
Il est souvent comparé à un singe sautant de branche en branche dans les écoles du Yoga.
Le plan Mental est le laboratoire du Quantique en nous-même, et nous devons apprendre à l'apaiser pour en obtenir un contrôle. Lorsque le Mental est sous contrôle, notre réalité Quantique se révèle.


Ainsi, pour revenir à notre propos d'énergéticien, le matériau que nous utilisons pour soigner nos patients, qu'il soit une plante, une vertèbre, un point d'acupuncture, possède-t-il bien deux aspects :
  • l'un physique qui répond à une information mesurable en terme de molécule, de codage génétique, d'aspect de forme physique,
  • l'autre quantique qui répond à une information potentielle  de vibration, de lumière, de probabilité d'énergie et de Forme subtile non encore matérialisée, mais indirectement mesurable par l'acceptation de son existence.

Le seul moment où cette réalité Quantique va devenir réalité physique est l'instant de la mesure, instant où un phénomène de Décohérence quantique va permettre de quantifier une probabilité causale recherchée.
A cet instant précis, notre conscience d'observateur, ou en quelque sorte notre Esprit et sa Présence dans la conscience, se trouve être le médium qui va permettre de révéler le résultat final de la mesure.
Par effet de Résonance vibratoire l'aspect Quantique du patient (donc tout ce qu'il est, corps-esprit) se met en décohérence quantique et la valeur de la mesure contiendra l'aspect émotionnel, mental et spirituel du patient.


Cette mesure réalisée à l'aide d'instruments qui permettent la prise en compte de la réalité Quantique, est alors bien supérieure à celle d'instruments qui ne révèlent que la réalité physique du corps, quelque partie qu'il observe.
La Réalité Physique ne serait-elle qu'un condensé de Vide physique ?
Le corpuscule de Matière renferme-t-il donc en son sein les plans du Mental et de l'Esprit comme l'affirment les philosophies anciennes ?
Le Mental enfermé dans la Cellule est donc bien accessible à l'esprit et à l'instrumentation.


La thérapie dans le champ Quantique ou Eïdos accepte donc  l'aléatoire momentané de la mesure.
Une mesure Quantique contient tout le champ de Probabilité possible.
En médecine Quantique nous acceptons l'aléatoire de la mesure car elle contient le Quantique du patient.
Ce n'est pas scientifique certes  mais la poésie, les arts, l'expression verbale...qui se font dans l'instant et qui ne sont pas reproductibles à l'identique, n'en sont-ils pas moins vrais ?
c'est le fait exceptionnel que la Réalité Quantique indique qu'un processus d'évolution est à l'oeuvre en permanence en nous et qu'à un instant T+1 nous ne sommes plus la même personne qu'à l'instant T précédent.
La reproductibilité d'une mesure ne révèle que l'aspect physique de la matière.
Si nous voulons matérialiser l'Anatomie subtile d'un patient, donc son champ Quantique, nous devons accepter la non reproductibilité d'une mesure, comme étant la Réalité à cet instant.


Notre cerveau, organe central dans l'interface des 2 réalités du monde peut être alors perçu comme un analyseur de fréquences capable de séparer ou d'unifier les signaux et messages qui animent la conscience et le corps, l'esprit et la matière.
Et c'est bien au moment où le Psy s'effondre que la réalité matérielle prend toute la place.
Il nous faut donc faire un effort en sens contraire pour permettre au corps de retrouver l'Esprit par la pratique de l'introspection et de la méditation et redécouvrir alors la Réalité du monde spirituel.
Etre matérialiste demande moins d'effort !


Lorsque je me regarde dans le miroir, j'observe mon image et je prends conscience qu'il s'agit bien de moi-même. Je peux en observer tous les composants et les détails et je ne me dis pas que cette image reflétée n'est pourtant pas moi, tout en étant moi quand même.
Le miroir ouvre un champ nouveau d'observation des 2 réalités à la fois.


L'image réfléchie du miroir, bien qu'immatérielle est complètement la représentation de la totalité de moi-même.
Par exemple une représentation immatérielle, tel un pictogramme Eïdos, possède la même capacité potentielle que la représentation matérielle, bien qu'elle lui soit opposée et complémentaire, et l'une ou l'autre représentation réagissent en fonction du plan dans lequel on la considère.


La lune ou les arbres réfléchis dans le plan d'eau contiennent l'énergie immatérielle de la lune ou des arbres et leur Eïdos est une réalité qu'il est possible d'utiliser pour interagir sur leurs deux champs d'existence à la fois.


Le monde a bien deux réalités conjointes.
Telle cette pièce de monnaie, nous vivons sur une seule de ces 2 réalités à la fois que nous considérons comme la seule réalité Matérielle et nous ignorons l'autre bien que certains la pressentent.
Seuls les médiums qui vivent souvent sur l'interface, savent que la deuxième partie Quantique existe bel et bien aussi.
Sur le même monde, la réalité Quantique est également présente mais cachée, ou de l'autre côté, derrière le rideau, et elle ne nous est pas directement accessible.
Elle le sera le jour où notre Psy quittera notre corps pour redevenir Cohérent au plan de l'Esprit, et par le trou de verre qu'il réalisera alors dans l'effondrement de sa matière notre corps, au moment de la sortie du corps, nous fera passer sur l'autre face, l'autre monde qui nous appartient également depuis toujours.


Fin du petit voyage entre Matière et Esprit, Physique et Quantique.