mercredi 8 janvier 2014

Présentation de l'Eïdothérapie




Lorsque les médecines énergétiques convergent en utilisant comme support 
les champs de nature Morphique, cela donne naissance au concept 
de  « l’Eïdopathie » et  à la pratique de « l’Eidothérapie ».

Nous ne pouvons plus ignorer aujourd'hui que pour percevoir le monde dans son unité globale, toute chose, même la plus anodine, doit être observée sur deux plans interpénétrés, l'un Matériel-Physique et l'autre Vibratoire-Quantique. 
Ceci posé, il est possible d'envisager une matrice, à laquelle on peut donner le nom de Modèle Morpho-Quantique. Cette matrice et ce modèle vont permettre un accès à une vison ondulatoire des choses.
La vision  débouche alors sur une méthodologie pouvant servir de support à une thérapie énergétique. 
Cela donne naissance à un système de construction et de compréhension, un modèle intellectuel, qui permet alors un codage prenant en compte les deux aspect Physique et Quantique à la fois.

La clé du Modèle Morpho-Quantique est donc une représentation Géométrique.
Le mot Morphique est le seul support à partir duquel nous développons cette pratique énergétique que nous appelons l’Eïdothérapie.

« Morpho » signifie « la Forme, l’essence d’une chose ». L’origine en est le terme grec eidos, qui signifie « forme », et qui a été en général traduit par « idée », eïdos en grec, idéa en latin.

 Pratiquer l’Eïdothérapie, c’est soigner par « l’information » au sens le plus absolu et le plus originel du terme.

 L'Eïdos est synonyme de Information et
L'Information se représente par une Forme

Les Pictogrammes Morphiques sont des formes conceptuelles construites à partir d’une base analytique qui est l’arrangement circulaire des éléments simples du tableau périodique de Mendéléïef que j'ai mise au point pour les énergéticiens acupuncteurs en 1995 (l'Homme étoile éditions du Cosmogone 2001).

Ordonnancement circulaire des éléments simples du tableau périodique de Mendéléïef
à l'usage des énergéticiens Eïdopathes 

  
 support conceptuel du Modèle Morpho-Quantique et de l'Eïdopathie

De la même façon que l’alphabet latin contenant 26 lettres permet de créer toute forme d'information par l'écriture,
  •  un texte de poésie, 
  • un texte juridique,
  •  un roman ou
  •  un manuel de biologie...
 de la même façon, la pharmacopée classique homéopathique désignée en latin est universelle et sert de support à une multitude de méthodes thérapeutiques.
Ainsi, la désignation des mêmes Remèdes Homéopathiques permet-elle la pratique de l’Eïdopathie qui va générer alors ses propres produits vus sous un angle purement vibratoire:
  • L'Homéopathie reste alors l'exercice de l'usage des remèdes préparés dans le respect des dilutions-succussions  traditionnel, 
  • L'Eïdopathie va être l'exercice de l'usage des mêmes Remèdes Homéopathiques devenus produit Eïdos dans le respect de leur caractéristique informationnelle définie par un Eïdogramme.

 Exemple d'Eïdogramme ou pictogramme Morphique 
ordonné et orienté en couleur de 4 remèdes Homéo

 autre exemple d'Eïdogramme ou pictogramme Morphique 
ordonné et orienté noir et blanc1 seul remède

 exemple de pictogramme pour corriger un ensemble de
structures énergétiques liées aux Chakras et Méridiens



Pour aller plus loin :
L’éïdopathie appliquée aux soins de santé donne l’Eïdothérapie.
La pratique de l’Eïdothérapie est supportée par :
  • la compréhension d’un concept : le Modèle Morpho-Quantique 
  •  l'utilisation d’un instrument de thérapie professionnel : l’Omégalux 
  •  l’usage d’un logiciel d’application et de recherche : Logiciel Phôs


  L'instrument Omégalux Professionnel pour pratiquer 
une thérapie Morpho-Quantique avec le logiciel Phôs

L'Eïdoscope pour pratiquer l'Eïdopathie

 

L'Eïdoscope connecté à l'ordinateur par lien USB



Interface de Eïdoscope pour accéder aux Produits Eïdos